Tchad: Bruxelles demande à Deby la "libération immédiate" des opposants

Publié le par Afp

photo_1202376367617-8-original.jpg BRUXELLES - Le commissaire européen au Développement Louis Michel a réclamé lundi au président tchadien Idriss Deby Itno la "libération immédiate" des représentants "charismatiques" de l'opposition arrêtés au début du mois après les combats entre armée et rebelles.

La Commission européenne "a le devoir moral de rappeler au chef de l'Etat qu'il s'est porté garant de l'exécution de l'Accord Politique (du 13 août 2007) et qu'il lui incombe d'apporter des preuves concrètes de son soutien à ce processus par la libération immédiate de ces personnalités de l'opposition politique non armée", a déclaré Louis Michel dans un communiqué.

L'accord du 13 août 2007 entre majorité présidentielle et opposition politique en vue du renforcement démocratique devrait permettre l'organisation d'élections libres et transparentes d'ici à 2009.

Selon des sources concordantes, au moins trois responsables de l'opposition auraient été arrêtés après les combats entre rebelles et armée à N'Djamena début février: Lol Mahamat Choua, ancien chef d'Etat et président du comité de suivi de l'accord du 13 août, Ibni Oumar Mahamat Saleh, porte-parole de la Coordination pour la défense de la Constitution (CPDC), principale coalition des partis d'opposition, et Ngarlejy Yorongar, ancienne figure de l'opposition et président de la Fédération action pour la république (FAR).

Louis Michel "suit avec une inquiétude croissante les conséquences négatives de cette offensive militaire sur le plan de la réconciliation intérieure du Tchad à la suite de l'arrestation de représentants charismatiques de l'opposition politique républicaine", a ajouté la Commission dans son communiqué, faisant référence à ces trois opposants.

Ces arrestations "mettent en péril le climat de confiance et de collaboration constructive que les hommes et partis politiques tchadiens sont parvenus à instaurer au cours des premières phases de la mise en oeuvre de l'Accord Politique du 13 août 2007", a-t-elle insisté.

(©AFP / 11 février 2008 19h02)

Publié dans DROITS DE L'HOMME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article