Tchad : "beaucoup de morts" et au moins 500 blessés

Publié le par Afp

images-copie-10.jpg N'DJAMENA - Les combats du week-end à N'Djamena ont fait "beaucoup de morts" et au moins 500 blessés, selon un premier bilan très partiel établi lundi de source humanitaire internationale dans la capitale tchadienne.

"Il y a beaucoup de morts, la morgue est pleine et la Croix-Rouge tchadienne ne commencera à collecter les cadavres dans les rues que demain (mardi)", a déclaré cette source à l'AFP.

Un journaliste de l'AFP a vu plusieurs corps livrés aux mouches, dont certains recouverts par des bâches ou des tapis, dans les rues du centre-ville.

Selon cette même source humanitaire, "au moins 500 blessés" ont été admis jusqu'ici dans les hôpitaux de N'Djamena.

"Ce n'est qu'un tout premier pointage, car il y a certainement beaucoup de blessés qui n'ont pas pu encore se rendre à l'hôpital", a-t-elle précisé.

L'hôpital général et l'hôpital militaire sont situés au coeur de la capitale, près de la présidence, où les combats se sont concentrés, et étaient difficilement accessibles pendant le week-end.

Il en va de même pour un autre des quatre hôpitaux de la ville, qui se trouve près du Palais du 15-Janvier, siège de l'Assemblée nationale.

Publié dans L'AFRIQUE

Commenter cet article