Kenya : les pourparlers entre gouvernement et opposition ont repris

Publié le par Romandie News

0208MA4.jpgLe gouvernement kényan et l'opposition ont repris leurs pourparlers à Nairobi pour tenter de sortir de la crise majeure secouant le pays. Vendredi dernier, les parties ont signé une feuille de route censée mettre fin aux graves violences et à la crise humanitaire.

 

Le médiateur désigné par l'Union africaine (UA) dans la crise, Kofi Annan, ancien secrétaire général des Nations unies, participait également à cette session de pourparlers, a-t-on appris auprès de l'ONU. Le président de la Croix-Rouge kényane, Abbas Gullet, a fait le point sur la situation humanitaire au Kenya pour les négociateurs.

 

Les deux parties sont convenues la semaine dernière que les questions liées à la sécurité devaient être "réglées" dans une période de 7 à 15 jours, à partir du lancement officiel du dialogue, le 28 janvier, par M. Annan.

 

Plus de 1000 personnes ont été tuées et 250'000 à 300'000 déplacées dans les violences politico-ethniques qui ont suivi l'annonce de la réélection, contestée par l'opposition, du président Mwai Kibaki le 27 décembre.

Publié dans L'AFRIQUE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article