Centrafrique : Aide française à l'armée centrafricaine

Publié le par Panapress

undefinedLa coopération militaire française a remis aux Forces armées centrafricaines (FACA), mercredi, un lot de matériel composé de 18 véhicules de type Santana, d'un véhicule remorque, d'équipements informatiques, de postes et stations de radio et d'effets vestimentaires d'une valeur globale de 532 millions francs CFA.

En remettant le don, l'ambassadeur haut représentant de la France en Centrafrique, Alain Girma, a indiqué que cela doit concourir à la fois à l'amélioration de l'environnement pédagogique et des conditions de vie du centre de formation du camp Kasaï et au renforcement des capacités opérationnelles de l'état-major et des unités déjà formées et déployées sur le terrain.

Pour sa part, le directeur de Cabinet au ministère de la Défense, M. Jean-Francis Bozizé, qui a réceptionné le don, a exprimé sa gratitude aux autorités françaises et souhaité voir la coopération militaire franco-centrafricaine devenir plus agissante que par le passé.

La France appuie l'armée centrafricaine depuis l'arrivée au pouvoir du général Bozizé en 2003, avec notamment la présence d'un détachement militaire baptisé "Boali", du nom d'une localité située à 90 km au nord-ouest de Bangui.

Ce détachement se distingue par des actions de recyclage, de formation des soldats centrafricains et d'assistance technique à l'Ecole supérieure de formation des officiers d'active (ESFOA) et au Centre d'instruction de la Gendarmerie de Kolongo, près de Bangui.

L'aide française porte également sur l'équipement des FACA et de la Gendarmerie centrafricaines en matériel roulant et en moyens logistiques sur les théâtres d'opération, comme en 2006 et 2007 lors de l'occupation des villes du Nord-Est du pays par les rebelles de l'Union des forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR).
 
Bangui - 23/01/2008

Panapress

Publié dans ACTUALITES NATIONALES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article