Insécurité grandissante dans le Nord-Ouest de la Centrafrique

Publié le par APA

images-copie-3.jpgAPA Bangui (Centrafrique) Plus de 250 personnes ont été prises en otage et 16 autres tuées par des coupeurs de routes dans les préfectures de l’Ouham Pendé (Nord-ouest) et de la Nana Mambéré (Centre-ouest) de la République centrafricaine, a appris APA mercredi.

Le député de la préfecture de la Nana Mamabéré, André Zaïna, a déclaré que les populations ont été obligées de se réfugier en brousse pour fuir les coupeurs de routes qui sèment la terreur dans sa circonscription électorale.

Son collègue de l’Ouham Pendé, Gilbert Dagnan, a, pour sa part, dénoncé les tueries commises par les coupeurs de routes qui ont égorgé plusieurs villageois le 9 décembre dernier.

Les jeunes se sont révoltés contre l’insécurité grandissante dans la région, indique-t-on.

Publié dans ACTUALITES NATIONALES

Commenter cet article