CENTRAFRIQUE - INSECURITE : INCIDENTS DANS DES QUARTIERS DE BANGUI

Publié le par AFRIQUECENTRALE.INFO

Règlement de compte entre militaires - 3/1/2006

Des incidents ont éclaté mardi dans une partie des quartiers nord de la capitale centrafricaine Bangui, où la population a érigé des barricades après une rixe entre deux militaires qui s’est soldée par la mort de l’un d’entre eux, a-t-on appris auprès de témoins.
 
Selon ces témoins, les incidents ont éclaté après la mort du sous-lieutenant Wilfried Yango-Kapita, commandant la 3ème région militaire centrafricaine, abattu lundi soir lors d’une dispute par le sergent-chef Claude Sanzé, l’ancien garde du corps de Me Nicolas Tiangaye, ex-président du Conseil national de transition (CNT, Parlement de transition).
 
Alertés, des gendarmes sont intervenus mais ont essuyé des tirs d’arme automatique de la part du meurtrier présumé, qui a réussi à prendre la fuite, a-t-on précisé de mêmes sources.
Informés du drame, des proches du sous-lieutenant Yango-Kapita et certains habitants du quartier de Gobongo ont érigé des barricades sur la voie publique, alors que d’autres ont saccagé et pillé la résidence de Me Tiangaye avant d’en être chassés par les forces de l’ordre.
 
Ces mêmes forces de l’ordre ont nettoyé mardi matin les barricades érigées à Gobongo et dans le quartier voisin de Foûh, où le calme est revenu progressivement.
 
Ancien membre de la rébellion qui a porté le général François Bozizé au pouvoir en mars 2003, le sous-lieutenant Yango-Kapita a été accusé de nombreuses exactions contre des civils dont la presse indépendante centrafricaine s’est plusieurs fois fait l’écho.
 
Les autorités centrafricaines n’avaient fait aucun commentaire sur ces incidents mardi en milieu de matinée.

Publié dans ACTUALITES NATIONALES

Commenter cet article