Les FACA Libèrent huit enfants otages des coupeurs de routes au Nord-Ouest de Bangui

Publié le par A.P.A

APA Bangui (Centrafrique) Les Forces armées centrafricaines (FACA) ont libéré mercredi1673176358.jpg matin huit enfants peuhls otages des coupeurs de routes ou «Zaraguina» dans la commune de Bossemptélé, à 325 km au Nord-Ouest de Bangui, a appris APA.

Selon la radio rurale locale, les huit enfants des éleveurs peuhls, pris en otage il y a deux semaines par les coupeurs de routes, ont été libérés au cours d’une opération dénommée «Arillée» qui a également permis aux éléments des FACA de saisir de nombreuses armes de poing détenues par les bandits.

Le correspondant de la radio rurale a précisé qu’avant de passer à l’offensive, les éléments de l’opération Arillée ont séjourné pendant cinq jours à Bossemptélé sans éveiller le moindre soupçon.

«Les ravisseurs ont été surpris tôt le matin par les tirs des militaires qui ont réussi à tuer 7 sur la vingtaine qu’ils étaient et saisi 18 armes automatiques et plusieurs dizaines de munitions», a poursuivi le correspondant de la radio rurale.

Il a ajouté que les huit otages âgés de 6 à 13 ans sont sortis sains et saufs au cours de l’attaque. Mais leur santé est très fragile en raison des mauvais traitements de leurs bourreaux.

«Pendant la période de notre enlèvement on n’avait droit qu’à un petit repas par jour», a témoigné à la radio rurale, l’un des enfants otages.

Il y a quelques mois, les FACA avaient libéré 12 villageois otages des coupeurs de routes depuis plus de trente jours, toujours à Bossemptélé, une localité où sévissent les bandits armés.

© Copyright APA

Publié dans ACTUALITES NATIONALES

Commenter cet article