JUIN 2007 - CONGRES DU M.L.P.C : DISCOURS DU PRESIDENT DE L'A.D.P Olivier Gabirault

Publié le par Olivier GABIRAULT

Monsieur le président du bureau politique du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain,108622-155180_1_.jpg
 
 
Distingués invités,
 
Mesdames, messieurs
C’est avec une grande joie que mon parti, l’ADP (Alliance pour la Démocratie et le Progrès), a accepté votre invitation d’assister à ce congrès qui, j’en suis convaincu, marquera un tournant décisif dans la vie de votre grand parti.
 
Nul centrafricain n’ignore le rôle déterminant que votre parti a joué pour l’avènement du pluralisme politique, garant des libertés individuelles et collectives dans notre pays.
 
 Cette grande conquête n’a été possible que grâce a l’unité non seulement au sein des partis mais également entre les partis ;
 
Et je citerai pour mémoire notre lutte commune tant au sein de la CFD (Concertation des Forces Démocratiques) que de l’UFAC (Union des Forces Acquises au Changement).
 
 L’unité qui est le premier mot de la devise de notre pays n’a pas été choisie par hasard par Barthélemy Boganda, président fondateur de la République centrafricaine.
 
En effet, l’unité correspond avant tout à la volonté profonde de dieu.
 
Elle doit pour cela prévaloir partout, et en ce qui nous concerne présentement, au sein du MLPC et de tout autre parti politique, pour l’intérêt supérieur de notre nation.
 
Ne perdons cependant pas de vue que tant que nous serons encore dans ce monde, il y aura toujours des problèmes tendant vers la division, tout simplement parce que le monde se caractérise principalement par la division.
 
Mais l’essentiel dans tout cela est de ne pas oublier que la division est l’œuvre inlassable du diable alors que l’unité est la volonté profonde de dieu que nous devons respecter.
 
Nos divers comportements et actions comme militants ou dirigeants politiques doivent s’inspirer en toutes circonstances de l’unité, de la paix et du souci du bien être de nos compatriotes.
 
Ne nous trompons surtout pas d’adversaire, car c’est avant tout pour nos compatriotes qui se débattent désespérément dans les souffrances que nous nous sommes engagés dans la vie politique pour rechercher des solutions a leur misère grandissante.
 
Ce grand combat ne pourra déboucher sur la victoire que grâce à l’unité.
 
 
Nous avons cette responsabilité devant dieu, la nation et l’histoire et ne devons pas la perdre de vue.
 
C’est donc convaincu de la vertu de l’unité que mon parti saisit cette occasion solennelle pour exprimer tout son souhait d’unité et de fraternité au sein du MLPC et entre tous ses cadres dirigeants.
 
Je vous souhaite bons travaux en vous rappelant que l’unité grâce à la réconciliation au sein de votre parti, renforcera celle au sein de notre nation.
 
Je vous remercie. 

Olivier Gabirault

Publié dans ACTUALITES NATIONALES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article